oct 292011
 

Récemment je suis tombé sur cette image via festimaths :

La question est en anglais. Je traduis (au mieux1) :

Si vous choisissez une réponse au hasard à cette question, quelle est la probabilité que vous ayez choisi celle qui est correcte ?
A) 25 %
B) 50 %
C) 60%
D) 25 %

Bon, premièrement, on reste perplexe quelques secondes, voire quelques minutes. Puis on crie au scandale parce qu'on n'y comprend rien ! Outre l'humour mathématique de degré probablement supérieur à deux2 que ce paradoxe recèle, on est face à un dilemne difficile à résoudre.

On peut glaner sur internet quelques propositions du genre "on a 1 chance sur 2 d'avoir 1 chance sur 4", ou alors "on choisit la bonne réponse en prenant la réponse A) et D)". Rien de vraiment satisfaisant.

Après avoir fait quelques recherches, j'ai trouvé des éléments de réponses ici (en anglais). Cette gentille question semble similaire au paradoxe de Russell ou au paradoxe du menteur. En bref, une ambiguïté naît de la confusion entre le langage et le métalangage (celui qui parle du langage dans lequel il parle au moment où il parle), mais je suis bien en peine de pouvoir l'expliquer à mes adorables lecteurs avec mes petits neurones.

Si un expert logicien passe par ici pour nous éclairer...

  1. je suis ouvert à toute traduction meilleure que celle-là
  2. voir à ce propos cet excellent papier "Pourquoi est-il si difficile de calculer le degré d'une blague mathématique", Dimitri Karpov, Minos Libbouet, Roland Triedich
sept 192011
 

Aujourd'hui, je fais un peu de publicité pour des confrères blogueurs que j'apprécie particulièrement, soit pour l'intérêt que je trouve aux sujets abordés ou pour leur qualité rédactionnelle et leur humour.

D'une manière plus générale je tiens à saluer et féliciter toutes les initiatives (réussies ou non dans des degrés divers) qui naissent ici et là pour tenter de transmettre les savoirs scientifiques de manière intéressante, ludique ou tout simplement décalée.

Continue reading »

sept 012008
 

Des maths comme on aimerait les voir plus souvent.

Voici la bande-annonce d'un film de près de deux heures que vous pouvez télécharger ici : www.dimensions-math.org. On nous explique les dimensions 2 et 3 et même la dimension 4, on parcourt les nombres complexes et bien d'autres surprises !

fév 272008
 

Un scientifique spécialiste dans la biologie batracienne décide d'étudier le lien cognitif qui existe entre les pattes d'une grenouille et son ouïe. Pour cela il met en place un protocole expérimental. Il choisit une grenouille dressée qui saute quand on le lui demande. Quand on lui dit "saute", la grenouille saute, à tous les coups, c'est aussi simple que cela. Continue reading »

 Posted by at 19 h 53 min
fév 122008
 

J'ai récemment découvert ce site : tatoufaux. L'objectif de ce site est de démonter un tas d'idées reçues qu'on tient de nos parents, de notre culture ou de nos lectures : "Souvent elles sont fausses et nous ne le savons pas. Nous en faisons des dogmes, des vérités intangibles, alors qu'en fait nous sommes un peu ou tout à fait à côté de la plaque." Un petit florilège d'idées reçues extraites de ce site :

Il y en a encore plein. Je vous conseille d'aller y faire un tour c'est assez divertissant :)

 Posted by at 19 h 11 min
fév 022008
 

Loin d'être une froide et laide, la science sait se faire belle et séduisante. L'art fractal est pour moi l'une des plus belles illustrations de ceci.Voici deux sites présentant plusieurs galeries de fractales absolument splendides :

Un petit exemple pour vous mettre l'eau à la bouche :

Big Bang

Allez voir ça (les liens sont au-dessus), je peux vous assurer que vous allez en prendre plein les mirettes !

nov 152007
 

On continue dans les vidéos sympatoches qui forcent à ouvrir des cases dans le cerveau. Et c'est Dr Quantum qui s'y colle (le même que dans la vidéo précédente sur "flatland"). Je ne sais pas qui a fait ces vidéos, mais je trouve qu'elles sont rudement bien faites. Malgré la complexité des sujets, elles sont très claires, très simples, très pédagogiques en somme. Un peu comme les dessins animés "Il était une fois la vie", ou l'émission de France 3 "c'est pas sorcier".

Allez, c'est parti pour un voyage dans le monde quantique...

C'est dommage la fin de la version avec les commentaires en français est coupée. Dans la version originale, la scène se termine sur quelqu'un qui se ballade en ville et qui regarde le monde... la réflexion que cela inspire une fois qu'on a vu la vidéo est : "mais alors si un photon est capable de modifier son comportement lorsqu'on l'observe... qu'en est-il du monde qui nous entoure ? quelle est sa véritable nature ? que se passerait-il si on arrêtait de l'observer ? et comment cesser de l'observer ?" Si vous avez une réponse, n'hésitez pas à la partager dans les commentaires 😉