nov 152007
 

On continue dans les vidéos sympatoches qui forcent à ouvrir des cases dans le cerveau. Et c'est Dr Quantum qui s'y colle (le même que dans la vidéo précédente sur "flatland"). Je ne sais pas qui a fait ces vidéos, mais je trouve qu'elles sont rudement bien faites. Malgré la complexité des sujets, elles sont très claires, très simples, très pédagogiques en somme. Un peu comme les dessins animés "Il était une fois la vie", ou l'émission de France 3 "c'est pas sorcier".

Allez, c'est parti pour un voyage dans le monde quantique...

C'est dommage la fin de la version avec les commentaires en français est coupée. Dans la version originale, la scène se termine sur quelqu'un qui se ballade en ville et qui regarde le monde... la réflexion que cela inspire une fois qu'on a vu la vidéo est : "mais alors si un photon est capable de modifier son comportement lorsqu'on l'observe... qu'en est-il du monde qui nous entoure ? quelle est sa véritable nature ? que se passerait-il si on arrêtait de l'observer ? et comment cesser de l'observer ?" Si vous avez une réponse, n'hésitez pas à la partager dans les commentaires 😉

 Posted by on 15 novembre 2007
  • Eriol

    Dr Quantum est la version animée du Pr. Fred Alan Wolf, Physicien quantique. Le Dr Quantum apparait dans le second volet du film "Que sait-on vraiment de la réalité" (le premier est sorti récemment en français).Dans ce second volet, le Dr Quantum propose d'aller encore plus loin de le fond du terrier. C'est la question fondamentale qu'il vous pose au départ : "Jusqu'où désirez-vous aller dans le fond du terrier ?"Cela veut dire jusqu'où souhaitez-vous allez pour en savoir plus, pour vous ouvrir plus à la réalité de la réalité.Je vous conseille vivement de voir le film "Que sait-on vraiment de la réalité". Il est absolument formidable, comme "The Secret" de Rhonda Byrne (où l'on voit le professeur apparaître également en version humaine avec d'autres auteurs), c'est un film qui fait plus qu'aider à ouvrir nos perceptions.C'est vraiment formidable car cela traite de la science mais en même temps la physique quantique prend conscience qu'il ne peut exister d'Univers sans qu'un esprit y intervienne. Cela nous renvoie alors à la spiritualité et au développement personnel.Cela change vraiment notre façon de voir les choses.Je finirais sur la question qui débute le film "Que sait-on vraiment de la réalité" posée par Ramtha :Comment peut-on continuer à voir le monde comme une réalité, si le "MOI" qui établit qu'il est réel est intangible ?Mes amitiés!

    • JPh.

      Ne pas confondre ce que l'on voit du monde avec le monde lui-même ! Quand vous regarder une photo de vos enfants vous regardez un bout de papier cartonné avec quelques pigments dessus : peut-on en déduire que vos enfant n'existent pas ? qu'ils n'existeraient pas si vous n'étiez là pour voir la photo ? etc. Et il serait même facile de démontrer que cette image est fausse et qu'elle l'a toujours été...
      La physique moderne procède à l'envers : elle construit des modèles théoriques et elle tente ensuite de les vérifier. Quand elle peut annoncer à l'avance des phénomènes encore inconnus c'est que le modèle est exact, c'est la réalité. Ce qui peut être faux c'est l'interprétation que l'on fait de cette théorie.

  • bourdier

    Bonjour ,Merci pour cette videoet vos commentaires.Le moi n'est qu'une illusion de l'ego .C'est ce que disent les sages Indous et les moines Boudhites depuis des milliers d'annees.L 'INTERACTION DE LA LUMIERE DANS LA MATIERE.La base du yoga .unifier .Notre realite est une pseudo realité.La recherche est formidable et nous conduit vers l'eblouissant.Bien cordialement.Jean Bourdier

    • JPh.

      L'illusion de l'ego est connue partout depuis la nuit des temps. Le bouddhisme est assez récent : 2500 ans, et même 1500 ans pour le bouddhisme tibétain...
      Le yoga est un ensemble de techniques qui associent des postures corporelles avec la respiration, ce qui permet d'harmoniser les deux. En soi cela n'a rien de spirituel mais c'est bien utile pour un moine qui reste immobile des heures en méditation par exemple. Le yoga peut se pratiquer sans aucune spiritualité et inversement. La physique quantique concerne une autre échelle de temps et d'espace que notre environnement quotidien (même celui d'un moine), cela n'a AUCUN rapport. Il y en a davantage entre la pêche à la ligne et la plongée sous-marine ! :-)

  • http://goutte-de-science.net Florian

    @Eriol : merci beaucoup pour votre commentaire. Il faut absolument que je voie les films que vous me conseillez.@bourdier : je salue la beauté de votre commentaire, même si je ne suis pas certain d'en avoir saisi toute l'essence :)

  • Roland

    Comment cesser de l'observer ??? Mais en tous les cas si nous cessions de l'observer il cesserait tout simplement d'exister. Car une chose n'est que parce qu'une autre la perçoit et entre de fait en interaction avec elle même par un regard seul. C'est cela le monde de la dualité.

    • JPh.

      S'il en était ainsi les choses n'auraient pas de passé ni d'histoire ! La Terre ne s'est pas formée il y a 4.7 milliards d'années parce que personne n'était là pour le voir... Ou bien il faut supposer que 4.7 milliards d'années sont apparues juste parce que quelqu'un a prouver cette datation par la radioactivité des roches...
      (Cette conception est très régressive : c'est celle du bébé qui pleure quand il ne voit plus ses parents ! Forcément, c'est qu'ils n'existent plus !)

  • etincelle

    facile, il suffit pour cela de mourir....et on verra le monde sans l'observer, dans sa réalité quantique

    • JPh.

      On verra le monde sans yeux et sans cerveau donc sans pensée ni souvenir... "On" n'existant même plus d'ailleurs...

  • JPh.

    Comme d'habitude en physique quantique les résultats sont déformés avec le prisme de nos habitudes liées à la physique classique, celle que perçoivent nos sens et qui a servi de support à la formation de notre pensée...
    Non ce n'est pas l'observation qui change la réalité et encore moins qui la crée et l'Univers peut parfaitement exister sans aucune observation : c'est juste l'observation qui n'existerait plus et tout ce qui s'ensuit. C'est confondre l'ombre et l'origine de l'ombre !
    Ce qui se passe c'est que l'intervention modifie le résultat et tant qu'il n'y a pas d'intervention toutes les possibilités existent en même temps. Ce n'est pas l'observateur en tant que tel ni l'observation. Par exemple une machine automatique qui prendrait une mesure exactement comme le fait l'observateur et exécuterait un programme permettrait d'obtenir le même résultat, et pourtant il n'y aurait ni pensée, ni esprit, ni observation... Simplement l'univers des possibles se serait réduit de la même manière.