nov 192007
 

Que se passe-t'il quand on beurre le dos d'un chat ? Explications grâce à la loi de Murphy.

La loi de Murphy, vous connaissez ? C'est une loi empirique énonçant que s'il existe une possibilité qu'une mauvaise manipulation d'un principe ou d'un protocole (ou de tout ce qui s'en rapproche) soit faite alors quelqu'un la fera nécessairement un jour. Cette loi empirique n'a, par définition, aucun fondement théorique , mais elle est souvent vérifiée par l'expérience.

Un des exemples les plus frappants est la "loi de la tartine beurrée". L'énoncé de cette loi est simple : "une tartine beurrée tombe toujours sur le côté beurré". Certains affirmeront que cela est dû à la hauteur des tables et à la différence de répartition de masse entre les deux faces qui fait que statistiquement elle a beaucoup plus de chances de tomber sur le côté beurré que sur l'autre. Mais d'autres affirmeront que c'est à cause de la loi de Murphy : si la tartine est tombé du côté beurré c'est que vous aviez beurré le mauvais côté ! Et il se trouve qu'en vertu de la loi de Murphy on beurre plus souvent le mauvais côté que le bon puisque, la mauvaise possibilité existant, justement de beurrer le mauvais côté, doit nécessairement se réaliser. C'est comme ça, c'est la nature qui le veut.

La loi de la tartine beurrée étant exposée on va s'intéresser à un autre phénomène étrange de la nature : la "loi du chat qui retombe toujours sur ses pattes". Prenez un chat, jetez le en l'air (ou par la fenêtre du premier étage), observez. Il retombe sur ses pattes. Prenez le même chat, lancez le plus haut (ou par la fenêtre du deuxième étage), il retombe toujours sur ses pattes. Pour des raisons complexes d'aérodynamique, de physiologie féline et d'oreille interne hypersophistiquée, le chat arrive toujours à retomber sur ses pattes. C'est comme ça, c'est la nature qui le veut.

Voilà. Nous avons donc deux lois L1 et L2 qu'on peut énoncer ainsi :

  • L1 (loi de la tartine beurrée) : "Une tartine beurrée retombe toujours du côté beurré."
  • L2 (loi du chat qui retombe toujours sur ses pattes) : "Un chat retombe toujours sur ses pattes."

Maintenant, faisons une expérience. Prenez un chat. Assommez-le. Etalez de manière uniforme une bonne plaquette de beurre sur son dos (c'est pour ça qu'il vaut mieux l'assommer avant). Prenez le dans vos bras et attendez qu'il se réveille. Une fois qu'il est réveillé, jetez le en l'air. Stop ! Arrêt sur image ! Le chat est en l'air. Un peu ahuri, il ne comprend pas très bien ce qui lui arrive. Cependant, la nature elle ne s'est pas endormie. Et il faut qu'elle fasse fonctionner ses lois L1 et L2. Conformément à la loi L1, elle doit faire en sorte que le chat se retourne pour qu'il retombe sur le dos. Mais conformément à la loi L2, elle doit faire en sorte qu'il retombe sur ses pattes. Conséquence de ce paradoxe : la nature ne sait pas quoi décider, le chat reste suspendu en l'air, littéralement en lévitation. C'est ce qu'on appelle le paradoxe félino-tartinique.

Malheureusement, un chat n'étant pas une tartine, et le beurrage pas jamais rigoureusement uniforme, cette expérience foire systématiquement.

Sous ses aspects burlesques, la loi de Murphy et ses corollaires sont assez intéressants du point de vue de la logique et de la perception. En se penchant sur de nombreux phénomènes quotidiens étranges et apparamment irrationnels, cette loi permet de leur trouver une explication tout à fait rationnelle. Par exemple pourquoi est-on toujours dans la file d'attente où il y a un problème avec le client juste devant nous ? Pourquoi est-ce toujours dans la dernière poche qu'on trouve ses clés ? Si vous cherchez une réponse à tous ces petits désagréments de la vie quotidienne, je vous recommande chaudement de lire l'article de wikipédia sur la loi de Murphy.

 Posted by on 19 novembre 2007
  • LMi

    Et avec du chat sur la tartine à la place du beurre; que se passe t' il Doc ?

  • http://goutte-de-science.net Florian

    Excellente question !Le problème est que la loi L1 n'est valable que pour du beurre et non du chat.D'après l'expérience que j'ai menée ce matin en posant une tartine sur le dos du chat, voici ce qui se passe : il se barre en courant et la tartine tombe par-terre. Si elle avait été beurrée, en vertu de la loi L2, elle serait tombée du côté beurrée.Donc dans le cas d'une chat beurré à la tartine beurrée, tout se passe comme prévu.Le problème est que là je n'ai pas tartiné la tartine avec du chat, mais plutôt un chat avec une tartine.Il faudrait donc faire une nouvelle expérience en beurrant une tartine avec du chat, soit en posant le chat sur la tartine, soit en trouvant de la confiture de chat, pour voir ce qu'il se passe...

  • Evil rikiki

    On ne peut pas faire de la confiture avec du chat, mais on peut en faire du creton ou des rillettes.Et n'hésitez surtout pas a en envoyer un pot à Brigite Bardot.

  • salvator

    Et si un jour, la tartine, titillée par son foie se mettait à boire de l'eau-minet-râle? Tout cela foire?. Et c'est qU4ALORS2CLATE AU GRA En fait cette histoire démontre ce quie passe mais si la tatrine avait bu de l'eau

  • salvator

    GLUP c'est mon clavier qui est beurré! Donc nous sommes ici témoin de la torture inacceptable auxquels les inhumains scientifiques soumettent les tartines les forçant à boire pour voir si elles tombent droit. Ça se passera pas comme ça Signé le président de la spt

  • WWFreelander

    Cette théorie du chat et de la tartine est érroné, car basée sur un fait simplifié et arrondit. La vérité est tout autre, si l'on en connait la raison il est clair que cela soit impossible, par contre cette soit disant loi murphy (il faut bien donner un nom au choses) est une evidence, definition de la stabilité, chaque entité definie comme vivante ou pas par nos scientifiques sont basé sur le même schéma de fonctionement evolutif cyclique. Et cette même loi murphy n'est autre que le facteur marquant la fin du cycle. Quand a savoir si cela mene a un équilibre, une periode positive ou encore une periode negative, cela dépend des parametres et du facteur en lui même.

  • kenjiu

    Bonjour! :)J'ai adoré cet article, j'ai beaucoup ris, ce qui est plutôt rare, de plus, j'accorde beaucoup d'importance à ces 2 lois (ainsi qu'à la défense des animaux).Et comme aucun animal n'a été blessé, et que cet article participe à l'éveil des consciences, je vous tire mon chapeau et vous salue. :)